Un fonds allemand investit dans Zadient Technologies

Posted on

MIG AG, par l’intermédiaire de son MIG Fonds, a démarré l’année avec un investissement d’amorçage dans la société de haute technologie Zadient Technologies, basée à Chambéry, en France, et fondée en 2020. Vestel Ventures, la branche d’investissement du premier fabricant turc d’électronique grand public Vestel, se joint au tour de financement dirigé par MIG.

L’essor des véhicules électriques

Zadient est spécialisée dans la production de carbure de silicium synthétique (SiC), un élément de base des semi-conducteurs de puissance important pour le marché en pleine croissance des véhicules électriques et utilisé dans diverses autres applications industrielles. Le SiC est présent dans la nature sous la forme d’un minéral extrêmement rare, la moissanite. Les méthodes actuelles de traitement du SiC synthétique sont très complexes et coûteuses. L’innovation de Zadient réside dans sa production de cristaux de haute qualité qui améliore le processus de fabrication et réduit les coûts de production des semi-conducteurs. Le premier tour de financement servira à développer la technologie en vue de son entrée sur le marché.

L’engagement de MIG dans Zadient fait suite à un précédent investissement réussi sur le marché du SiC. En 2018, MIG a vendu sa société de portefeuille Siltectra, axée sur un stade plus précoce de la chaîne de valeur, à Infineon pour une somme importante. Cette expérience permet à MIG Fonds d’apporter une expertise importante, notamment en la personne du Dr Jan Richter, ancien directeur technique de Siltectra, en tant que co-fondateur de Zadient. Le Dr Sören Hein, partenaire de MIG AG, a déclaré : « Nous sommes heureux de financer une deuxième entreprise prometteuse sur le marché passionnant du carbure de silicium et d’apporter notre réseau et notre expérience ».

Zadient est le premier investissement de MIG en France et seulement la quatrième société du portefeuille de MIG Fonds en dehors de la région germanophone, après Innatera (Pays-Bas, 2020), IQM (Finlande, 2019) et Liva Healthcare (Danemark, 2019). Michael Motschmann, associé général de MIG AG, a déclaré : « Avec notre premier investissement français, nous renforçons l’orientation internationale de notre portefeuille et nous nous engageons sur l’un des marchés européens les plus dynamiques pour les start-ups innovantes de haute technologie ».

MIG AG, investisseurs expérimentés

MIG Verwaltungs AG (MIG AG) est l’un des principaux investisseurs allemands en capital-risque. MIG investit dans de jeunes entreprises de technologies de pointe et de sciences de la vie en Europe germanophone et au-delà par l’intermédiaire du MIG Fonds. À ce jour, la société a investi environ 580 millions d’euros dans plus de 40 entreprises. Les entreprises du portefeuille de MIG développent des innovations dans les domaines de la biopharmacie, de l’intelligence artificielle/apprentissage machine, des technologies quantiques, de la numérisation/IOT, de la médecine de précision, de la santé numérique, entre autres. Actuellement, le portefeuille d’investissement du MIG se compose de 29 entreprises.