Un entrepreneur français a créé un fonds de 119 millions de dollars pour les start-ups qui élargissent l’accès à la culture

Posted on

Le fonds investira dans des projets entrepreneuriaux qui « produisent un impact social mesurable ».

Cette semaine, l’homme d’affaires et éditeur français Frédéric Jousset a lancé un nouveau fonds d’investissement à impact de 100 millions d’euros (119 millions de dollars) destiné spécifiquement à soutenir les projets artistiques et culturels en démarrage.

Des investissements pour un impact social mesurable

Le fonds, ArtNova, mettra de l’argent dans les efforts des entrepreneurs qui, selon l’annonce, « bénéficieront à l’ensemble de l’écosystème culturel et produiront un impact social mesurable ».

« Mon ambition est qu’ArtNova accélère les industries émergentes des technologies de l’art et de la culture, et ait un impact sur la façon dont on accède à la culture », a déclaré M. Jousset, un défenseur convaincu de la démocratisation de l’accès aux arts. « En rassemblant l’industrie culturelle et en investissant un montant financier ambitieux, nous voulons soutenir la durabilité à long terme des entreprises culturelles et de l’écosystème qu’elles servent ».

L’abandon de la gestion de fonctions opérationnelles

M. Jousset a également annoncé son intention de renoncer à ses fonctions opérationnelles au sein de Webhelp, la société de service à la clientèle qu’il a cofondée en 2000 et qui l’a rendu millionnaire. Il restera vice-président du conseil d’administration de Webhelp tout en assumant le rôle de PDG chez ArtNova.

Le nouveau fonds a deux branches. La première, ArtNova Capital, servira de parapluie pour les investissements de capital-risque et de capital-investissement de la société dans les entreprises à forte croissance, en particulier dans les secteurs des médias, des services et de la technologie. La seconde, ArtNova Patrimoine, investira dans des projets liés au patrimoine culturel.