Les résultats des vente d’Iphone plombent Apple

Posted on

Après la publication du dernier rapport trimestriel d’Apple, Tim Cook, le CEO d’Apple, a dit que la société prévoit des changements de prix pour les iPhone. L’objectif est de solliciter les ventes en Chine et dans d’autres régions, qui ont jusqu’à présent été surtout moroses.

Concurrencé en Chine comme en Inde

Sur cet important marché où Apple subit la concurrence des champions nationaux Huawei et Xiaomi, le groupe a vu son chiffre d’affaires total dégringoler de 27 % – tous produits confondus – à 14 000 000 000 d’euros. La multinationale a été par ailleurs destituée par Huawei de sa deuxième place sur le podium des plus gros revendeurs de téléphones mobiles. Dans un autre marché porteur comme l’Inde, les ventes d’iPhone sont sérieusement concurrencées par le fabricant OnePlus qui a 36 % du marché contre 30 % pour Apple. Le groupe peut néanmoins compter sur les 1, 4 milliard d’appareils Apple (dont 900 centaines de milliers d’iPhone) en circulation sur la planète pour faire tourner la boutique.

Les services en hausse de 19 %

Surtout, les services ont vu leur chiffre d’affaires grimper de 19 %, un peu au-dessus des attentes des analystes. Les services (ventes iTunes, applications, Apple Music) réprésentent maintenant 13 % du chiffre d’affaires d’Apple, un point sur lequel Tim Cook a insisté en présentant les retombées.

Il existe maintenant 1,4 milliard d’appareils Apple actifs sur le marché, dont 900 millions d’iPhone. L’entreprise recherche donc à exploiter cet écosystème et prépare notamment un service de streaming qui devrait venir concurrencer Netflix et Amazon cette année. Selon Variety, Apple a investi plus d’un milliard de dollars pour créer des programmes atypiques et s’offrir Stephen Spielberg, Oprah et Jennifer Aniston. Avec 245 000 000 000 de dollars dans ses coffres, Apple a de quoi voir intervenir.