La startup française Koala lève 1,6 million d’euros pour aider à compenser les interruptions de voyage

Posted on

La start-up française Koala, spécialisée dans les technologies du voyage, a clôturé un tour de table de 1,6 million d’euros mené par Insurtech Gateway, basée à Londres, avec la participation de Playfair Capital, Techstars Ventures et d’investisseurs privés, dont d’anciens PDG d’Air Malta et de Brussels Airlines.

Le service alerte de manière proactive les voyageurs en cas de perturbations (intempéries, grèves, etc.) et paie instantanément, « sans poser de questions ». Dans un communiqué de presse, la compagnie indique qu’une indemnisation est possible à partir d’une heure de retard, bien que « les partenaires de voyage puissent ajuster le nombre minimum de minutes de retard et le montant de l’indemnisation accordée », il semble donc que les agences de réservation et les compagnies aériennes n’aient pas besoin de respecter la promesse d’une heure.

Le produit de vol perturbé a été lancé avec Sky-Tours.com en mai, et Koala travaille actuellement sur des intégrations avec deux autres partenaires qui seront annoncés une fois la production lancée. Au total, au cours des trois prochains mois, le démarrage se fera avec deux compagnies aériennes et quatre agences de voyage.

Fondée en 2018 par Leo Tordjman, Ugo Weyl (PDG) et Antony Mechin, la startup a participé à l’accélérateur Techstars Paris en 2019. Le nouveau financement permettra d’embaucher 15 personnes supplémentaires dans le domaine du développement des affaires et des produits.

À terme, la start-up insurtech vise à couvrir d’autres formes de voyages par terre et par eau.