L’arrivée de la 5G, les principaux points clés

Posted on

La technologie fibre aura bientôt son équivalent mis en place en version mobile, voici les points à retenir.

On annonce déjà des débits multipliés par 30, voire 40, du côté des opérateurs, ainsi qu’un temps de latence 10 fois plus bas que le réseau 4G. De plus, certaines mesures en conditions réelles ont affichés des vitesses avoisinant les 700 Mbps à plusieurs Gbps. Même si l’on se doute que ces débits constatés chuteront légèrement avec plusieurs utilisateurs connectés en même temps, le débit moyen fourni restera autour d’une moyenne de 1 Gbps. Du côté de la latence, on passera désormais des 20 à 40 millisecondes de la 4G à une réponse d’une milliseconde pour la 5G. En résumé, la vitesse et la flexibilité de la fibre optique dans la main.

Le calendrier de déploiement

Selon Ericsson, le lancement sera pour 2019 aux USA et en Asie, avec en suivant un déploiement rapide pour atteindre les 40 % de la population mondiale couverte pour l’horizon 2024. Du côté de la France, L’ARCEP a récemment ouvert une consultation pour déterminer les besoins et usages. En ce que qui concerne le gouvernement, il souhaite à minima la couverture d’une grande ville d’ici 2020 avec une couverture des axes de transports majeurs pour 2025.

La disponibilité des appareils compatibles

Certes le réseau sera déployé, mais encore faut-il que les appareils actuellement en circulation soient adaptés à son utilisation. Certains fabricants prennent déjà les devants, comme Qualcomm qui à déjà présenté son modem 5G et la puce Snapdragon X50. De plus, elle a annoncé il y a quelques mois qu’elle était déjà en discussion avec 22 constructeurs pour l’intégration de ce modem dans les smartphones à venir, dont notamment OnePlus, Google, HTC, Motorola et Samsung. Les impatients devraient donc être en mesure de se satisfaire dès la fin du premier semestre 2019.