Amazon est au plus proche du lancement de ses satellites, augmentant la portée d’Internet

Posted on

La société a reçu l’approbation du gouvernement pour mettre plus de 3 200 satellites en orbite dans le but de diffuser des services internet sur la terre.

Amazon a déclaré que les satellites pourraient fournir l’internet aux régions du monde qui n’en disposent pas. Cela pourrait également devenir une nouvelle activité pour Amazon, qui vendrait des services internet à des personnes ou des entreprises.

Des dépenses pharamineuses dans un tel développement

Amazon a déclaré qu’elle dépenserait 10 milliards de dollars pour cette initiative, appelée « Projet Kuiper ». Il s’agit d’ouvrir un centre de recherche à Redmond, Washington, où les satellites seront conçus et testés.

Cela représenterait environ le double des bénéfices que la société de Seattle a réalisés au cours de son dernier exercice financier de trois mois.

D’autres sociétés ont déjà mis des satellites en orbite, notamment SpaceX, la société de fusées appartenant au PDG de Tesla, Elon Musk. SpaceX a reçu l’approbation du gouvernement pour le projet en 2018.

Les yeux vers l’espace

L’espace est l’un des principaux centres d’intérêt du fondateur et PDG d’Amazon, Jeff Bezos, l’homme le plus riche du monde. Il possède une société privée d’exploration spatiale et a parlé, dans un avenir lointain, du potentiel de délocalisation de la fabrication et d’autres industries lourdes vers l’espace, en gardant les émissions qui en résultent hors de l’atmosphère terrestre.

Amazon n’a pas dit quand il prévoit de faire fonctionner le projet Kuiper, mais la Commission fédérale des communications, qui a approuvé l’initiative jeudi, a déclaré que la moitié de ses satellites doivent être en orbite d’ici juillet 2026.