10 startups de l’IA françaises très prometteuses

Posted on

La France a fait un grand pas en avant dans le domaine de l’intelligence artificielle afin de transformer le savoir-faire local en mathématiques et en sciences en startups mondiales. L’investisseur Bpifrance, soutenu par l’État, a versé à lui seul 368 millions d’euros en 2019 dans ces entreprises.

Un développement tourné vers l’avenir

La France espère se développer et, selon un nouveau rapport de l’association technologique France Digitale qui cartographie l’écosystème de l’intelligence artificielle du pays, elle est bien placée pour donner naissance à la prochaine génération de leaders dans des segments tels que les applications industrielles, les véhicules autonomes et les objets connectés.

« Les jeunes pousses françaises de l’IA ont beaucoup de cartes à jouer pour se classer parmi les leaders mondiaux de l’intelligence artificielle« , déclare Julia Fenart, responsable des affaires publiques européennes de France Digitale. « [Elle possède] un talent scientifique et une formation en mathématiques et en ingénierie que le reste du monde lui envie« .

Alors que les États-Unis, la Chine et Israël sont en tête de la course mondiale à la création de start-ups dans le domaine de l’intelligence artificielle, la France n’est pas loin derrière en 7e position, derrière le Royaume-Uni (qui est 4e) et devant l’Allemagne (8e), selon le cabinet de conseil Roland Berger.

Les startups de l’IA peuvent utiliser la masse de données accumulées par les géants industriels en France et en Europe, dans des secteurs comme l’énergie, le nucléaire ou l’aérospatiale, pour aller de l’avant. Comme le constructeur d’avions Airbus, par exemple.

Il existe également une demande importante pour l’intelligence artificielle dite embarquée, qui permet à la France de se différencier, explique M. Fenart. L’intelligence artificielle embarquée fait référence à la capacité de calcul qui n’est pas centralisée dans le nuage, mais qui est plutôt intégrée directement dans le matériel local, comme les puces à l’intérieur d’une voiture ou d’autres objets.

Au lieu d’envoyer les données dans une capacité informatique centrale quelque part dans le nuage, puis de les renvoyer à l’appareil, une IA locale peut trier les données sur place, pour des décisions plus rapides et moins gourmandes en énergie.

Quelles sont donc les startups d’IA à surveiller en France ?


AnotherBrain. Développement d’une « IA organique » comme alternative à l’apprentissage profond. Créée en 2017, la startup développe une technologie inspirée du cerveau humain, plus économe en données et en énergie, et qui protège la vie privée.

Zelros. Une plateforme commerciale alimentée par l’IA et dédiée au secteur de l’assurance, axée sur les tactiques de vente. Créée en 2016.

Owkin. Créée en 2016, Owkin fait de l’IA appliquée à la recherche médicale, visant à accélérer la découverte de médicaments et la médecine de précision. Créée par deux entrepreneurs français, elle a des bureaux à New York ainsi qu’à Paris.

Hyperlex. Une plateforme pour la rédaction, la signature et l’analyse de contrats, utilisant l’IA pour les techniques juridiques. Créé en 2017, Hyperlex a développé des technologies de traitement du langage capables d’identifier et d’interpréter les informations clés des documents.

Hugging face. Développer une expertise en traitement du langage. Créée en 2016 par deux entrepreneurs français, la société s’est d’abord fait remarquer pour avoir créé une application mobile qui permet de discuter avec un ami artificiel. Elle est basée à Paris et à New York.

Exotec. Créée en 2014, Exotec réalise un système de préparation de commandes basé sur des robots.

Synapse Medicine. Créé en 2017, Synapse Medicine est une source indépendante d’informations sur les médicaments pharmaceutiques, ou « intelligence des médicaments ». Elle utilise l’IA pour traiter et mettre à jour les données, ainsi que pour s’adapter à chaque patient.

Shift Technology. Technologie de détection des fraudes conçue pour le secteur de l’assurance. La start-up a été créée en 2013.

Cardiologs. Cardiologs aide les professionnels de la santé à dépister les troubles cardiaques chez leurs patients. Créée en 2014, elle a lancé sa dernière levée de fonds en janvier de cette année.

Yseop. Créée en 2008, Yseop propose des solutions de génération de langage naturel pour transformer les données en rapports et en expertise, dans plusieurs langues et en temps réel. Elle est basée dans la ville de Lyon.